• 26 février 2019
  • Paris
Josy-Michelle2

Panorama 2018

Les pays suivants ont participé à l’enquête : Algérie, Belgique, Bénin, Burundi, Cameroun, Canada, Cap Vert, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, France, Gabon, Haïti, Ile Maurice, Liban, Luxembourg, Mali, Maroc, Mauritanie, Moldavie, Niger, Québec, République de Guinée, République démocratique du Congo, Roumanie, Sénégal, Suisse, Tchad, Togo, Tunisie.

Au total, 51 organisations syndicales dans 31 pays.

Toutes les organisations syndicales sollicitées ont répondu, il y a donc eu parfois plusieurs réponses par pays. La plupart des questionnaires ont été minutieusement remplis.

Ce PANORAMA permet d’établir un état des lieux des systèmes scolaires en donnant des éléments de comparaison. C’est donc un outil de plaidoyer important que chaque organisation syndicale peut utiliser pour négocier des modifications, des améliorations auprès des autorités responsables de l’éducation.

Les éléments recensés cette année, concernant le fonctionnement de nos organisations, sont également de nature à favoriser une mutualisation des pratiques, à ouvrir des discussions pour renforcer les syndicats de l’éducation francophones. Certaines réponses ont été comparées avec le Panorama 2016 afin d’observer l’évolution de la situation. Le bureau du CSFEF remercie toutes les personnes qui ont pris le temps de répondre à ce questionnaire. Ces précieux éléments ont été compilés afin d’en présenter une synthèse.

Pour en savoir plus, voici le contenu intégral du Panorama 2018:   PANORAMA 2018


Dossiers

  • Paris

Enquête Panorama Focus Santé 2018

Savignac

Le président du Réseau Éducation et Solidarité, Matthias Savignac, a présenté une enquête intitulée Panorama Focus Santé 2018, lors de la XVIe Rencontre du CSFEF. Voici le contenu de cette enquête: Panorama Focus Santé 2018


Consulter les dossiers

Actualités

  • 25 mars 2021
  • Montréal

Une dictature se met en place en Haïti

Magali_Georges-CNEH

Exécutions sommaires en toute impunité des opposants et militants politiques, massacres dans les quartiers populaires, répression féroce des manifestations contre le pouvoir, contre les syndicats et contre les journalistes qui couvrent les manifestations, telle est la réalité quotidienne en Haïti. Pourtant, personne ne dénonce cette situation sur la scène internationale. Au contraire, le président Jovenel


Consulter les actualités