• 12 octobre 2018
  • Paris
Frederic-Marchand

Intervention de Frédéric Marchand, secrétaire général de UNSA-Education

Bonjour à vous et merci d’être présent.e.s à Paris pour ces 16èmes rencontres du comité syndical francophone de l’Éducation et de la Formation.

Aujourd’hui, il est important pour moi d’être présent à cette ouverture de nos travaux.

Il y a 31 ans en 1987, nous avons décidé de créer ce Comité afin d’ensemble agir pour la justice sociale, lutter contre les inégalités, développer les coopérations et partager au sein de la Francophonie les préoccupations pour l’Éducation et pour les personnels. Ce choix nous permet également d’assurer une représentation et de peser auprès des instances de la Francophonie. Tout ceci a encore du sens dans le monde de 2018. L’actualité nous le prouve en permanence.

Notre attachement commun à la langue française vecteur culturel, politique et syndical, dans notre diversité et le respect de nos différences nous permet d’agir ensemble au sein du CSFEF. Ensemble pour l’Éducation et notre jeunesse, ensemble pour les personnels. L’UNSA Éducation inscrit son action dans une vision internationale du syndicalisme. Un syndicalisme qui fait le choix de la solidarité, des valeurs pour une Éducation qui favorise l’émancipation, l’égalité en particulier l’égalité femme/homme ou fille garçon et la réussite de chaque jeune quelle que soit son origine sociale ou géographique. On sait que l’enjeu de l’éducation est important et plus encore dans chaque pays celui de l’éducation des publics les plus fragiles. La construction d’un monde plus solidaire passe nécessairement par l’Éducation. Mais au-delà des déclarations d’intention, il faut des actes. Nous voyons combien aujourd’hui les préoccupations peuvent se rejoindre et combien les solidarités sont difficiles, que ce soient les solidarités Nord Sud, entre pays ou les solidarités au sein mêmes des différents pays. Notre action commune est importante pour agir ensemble et défendre une école publique forte au sein de la Francophonie avec des personnels reconnus et respectés.
Je ne parlerai pas ici de nos problèmes franco-français, mais l’UNSA Éducation et ses 22 syndicats se battent pour défendre un système éducatif public qui favorise la réussite de chaque élève. Nous nous battons pour le faire évoluer vers un système plus égalitaire.

À quelques jours du XVIIe Sommet de la Francophonie, ces rencontres sont l’occasion de réaffirmer fortement nos valeurs et de travailler ensemble. Le CSFEF porte un message fort en vue de ce sommet. « Pour une Éducation de qualité́ favorisant le vivre ensemble ».

Le thème de nos rencontres est « Une éducation de qualité pour vivre ensemble dans un espace francophone solidaire, accueillant la diversité« .

Il se décline sur plusieurs axes autour de la Qualité de Vie au travail et la santé, autour de l’égalité, autour de la fraternité. On y parlera aussi droits syndicaux et formation des enseignants.

Tous ces thèmes ont des traductions différentes dans l’ensemble de nos pays mais on sait qu’ils sont bien des préoccupations que nous partageons et des enjeux importants.

Comme d’autres institutions, le syndicalisme aujourd’hui doit s’inscrire dans un monde qui change très vite. Un monde très connecté, où l’information circule très rapidement. Un monde où la question de la transition écologique se fait pressante et le réchauffement climatique montre déjà de terribles effets. À l’UNSA Éducation nous avons, il y a deux ans, adopté un manifeste que nous avons appelé « Oxygène » et qui encourageait nos militant.e.s à se saisir des évolutions en cours pour penser et anticiper notre action syndicale dans le champ de l’Éducation. Nous pensons qu’il faut les prendre à bras le corps mais en portant un syndicalisme positif, qui ne se complait pas dans la sinistrose et le tout va mal mais un syndicalisme qui cherche à proposer des solutions, à construire et à avancer.

Alors j’espère que ces rencontres seront l’occasion ensemble de construire et d’avancer et même si ça reste modeste pour prendre notre part vers un monde plus solidaire.

Je vous remercie.


Dossiers

  • 26 février 2019
  • Paris

Enquête Panorama Focus Santé 2018

Savignac

Le président du Réseau Éducation et Solidarité, Matthias Savignac, a présenté une enquête intitulée Panorama Focus Santé 2018, lors de la XVIe Rencontre du CSFEF. Voici le contenu de cette enquête: Panorama Focus Santé 2018


Consulter les dossiers

Actualités

  • 25 mars 2021
  • Montréal

Une dictature se met en place en Haïti

Magali_Georges-CNEH

Exécutions sommaires en toute impunité des opposants et militants politiques, massacres dans les quartiers populaires, répression féroce des manifestations contre le pouvoir, contre les syndicats et contre les journalistes qui couvrent les manifestations, telle est la réalité quotidienne en Haïti. Pourtant, personne ne dénonce cette situation sur la scène internationale. Au contraire, le président Jovenel


Consulter les actualités