Actualités

  • 20 septembre 2016
  • Sénégal

Rentrée scolaire 2016-2017 : entre craintes et espoirs…

ecole-senegal

Au Sénégal, depuis une décennie, les années scolaires se suivent et se ressemblent; les rentrées également. La dernière année académique n’avait pas dérogé à la tradition, désormais solidement établie : la perte de plusieurs dizaines d’heures de cours, conséquence des grèves des différents cadres de syndicats d’enseignants. Alors que certains syndicats s’étaient laissé convaincre de suspendre


  • 19 septembre 2016
  • Niger

Le SYNAFEN plaide pour la promotion d’une éducation de qualité

niger_057

Ceci n’est pas le slogan que l’on peut entendre dans un casino de Las Vegas. C’est plutôt une réalité que nous risquons de vivre ici au Niger à la rentrée prochaine des classes. En effet, il n’est un secret pour personne que le secteur de l’éducation connaît depuis quelques années une crise latente qui, au


  • Tchad

La rentrée scolaire au Tchad, que d’incertitudes !

tchad-batiment-paille

Rien n’est moins certain qu’une rentrée scolaire au Tchad. Cette année, le Ministère de l’Éducation Nationale a innové en la fixant le 15 septembre au lieu du 1er octobre comme d’habitude. Mais comme il fallait s’y attendre, elle n’est que théorique surtout pour les écoles publiques. De manière générale, sur le plan social, au Tchad,


Consulter les actualités

Dossiers

  • 15 septembre 2016
  • Côte d'Ivoire

L’État, l’enseignement privé et les objectifs de l’Éducation pour tous

ecole-cote-ivoire-mediaterre

Le mardi 12 juillet 2016 à 14 heures, les candidats au Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC) ont été situés sur leur sort. Sur 330 048 candidats qui ont composé dans 552 centres sur tout le territoire national, 307 321 parmi eux étaient inscrits pour le BEPC session 2016. 59 % d’admis ont été enregistrés contre


  • République démocratique du Congo

Le 4ème Objectif pour le Développement Durable ne sera pas atteint en République Démocratique du Congo

photo-beni-rdc

À cause de l’insécurité récurrente dans la partie Est du pays, le 4e Objectif pour le Développement Durable (ODD4) est en danger en République Démocratique du Congo. « Garantir d’ici à 2030 l’accès de tous à une éducation, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie indépendamment du contexte


Consulter les dossiers