• 1 décembre 2016
  • Antananarivo, Madagascar
20161116_111412

Table ronde 5 : Comment sortir de la précarité en éducation ?

Depuis plus de quinze ans, notamment pour faire face au besoin massif d’enseignantes et d’enseignants lié à l’élargissement de l’accès au primaire (Éducation pour tous, Dakar 2000), les bailleurs internationaux ont incité les États d’Afrique francophone à recruter massivement des enseignantes et enseignants contractuels.

Ces enseignantes et enseignants au statut plus précaire que leurs collègues titulaires, moins bien rémunérés, sont souvent également moins bien formés. Nombreux sont ceux et celles qui fuient cette condition dès qu’une opportunité se présente.

Quatre pénalistes ont répondu aux questions suivantes:

  • Comment sortir de la précarité en éducation?
  • Quel statut pour les enseignants?

Les pénalistes étaient:

  • Raymondine Rakotondrazaka, spécialiste des programmes à l’UNESCO, Madagascar.
    La recommandation OIT-UNESCO concernant la condition du personnel enseignant : quel outil 50 ans après?
    Présentation de la recommandation OIT-UNESCO
  • Jean Paul Emile Rakotozafy
    Le cas des enseignantes et enseignants communautaires à Madagascar
    La précarité des maîtres FRAM
  • Maouloud Ben Kattra, du SNEC-Mali
    Exemple d’un processus d’intégration


Dossiers

  • 17 novembre 2017
  • Burkina Faso

La gestion des déchets plastiques : la bonne pratique de l’école Nonghin-Pilote

P1140735

L’une des particularités de l’école publique bilingue Nonghin-Pilote, située à Ouagadougou au Burkina Faso, est qu’elle s’investit dans l’éducation au développement durable à travers la collecte des déchets plastiques. A-t-on besoin de le préciser, les déchets plastiques détériorent les sols et polluent l’atmosphère. La méthode utilisée par cette école consiste à établir un programme de


Consulter les dossiers

Actualités

  • 10 mai 2018
  • Côte d'Ivoire

Les syndicats de l’éducation d’Afrique de l’Ouest se mobilisent contre la commercialisation de l’éducation

P1150804

La prolifération des écoles privées dans les pays d’Afrique de l’Ouest a pris des proportions inquiétantes. A tel point que l’accès à une  éducation publique, gratuite et de qualité pour tous et toutes est aujourd’hui menacé. Tel était pourtant l’engagement pris par tous les État à l’ONU en 2015, lorsqu’ils ont adopté les objectifs du


Consulter les actualités