• 30 novembre 2016
  • Antananarivo, Madagascar
20161115_112932

Table ronde 3 : Comment développer la formation professionnelle et technique ? Comment améliorer l’adéquation formation emploi ?

Dans de nombreux pays, les filières techniques et professionnelles sont peu développées, ou ont moins de prestige que les autres. Il en résulte souvent une inadéquation formation-emploi, avec des conséquences sociales et économiques importantes.

Cinq panélistes ont pris la parole à tour de rôle pour répondre aux questions suivantes : Comment développer la formation professionnelle et technique ? Comment améliorer l’adéquation formation emploi ?

Premier intervenant : Le secrétaire général du ministère de l’Emploi, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle : Comment développer la formation professionnelle et technique à Madagascar ?

Deuxième intervenant : Bertrand Ficini, directeur-adjoint, Agence Française de Développement, Madagascar : Intervention à Madagascar dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle

Troisième intervenante : Ange Nina Rakotomalala, responsable de projet de l’Agence universitaire de la Francophonie : L’adéquation formation-emploi : les actions de l’AUF

Quatrième intervenant : Luc Allaire, responsable des relations internationales à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) : Cinq grands défis pour améliorer l’adéquation formation-emploi

Cinquième intervenant : Augustin Tumba Nzuji, secrétaire général de la FENECO-RDC.


Dossiers

  • 8 janvier 2019
  • Paris

Table ronde 1 : vivre ensemble à l’école

DSC_0202a-1

Éducation à la citoyenneté dans les programmes scolaires : le cas du Rwanda Le Rwanda est situé au cœur de l’Afrique, il est connu comme pays des mille collines avec une superficie de 26,338 km2 et une population d’à peu près 12 millions d’habitants. Ancienne colonie belge comme le Burundi et la République Démocratique du Congo respectivement


Consulter les dossiers

Actualités

  • 19 décembre 2018
  • Mauritanie

NOUVEAU: Rapport sur la Privatisation et Marchandisation de l’Education en Mauritanie

L’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF), la Coalition des Organisations Mauritaniennes pour l’Education (COMEDUC) et l’Initiative mondiale pour les droits économiques, sociaux et culturels (GI-ESCR) ont publié hier leur rapport soumis au Comité des Droits de l’Enfant (CDE) en août 2018, concernant la croissance de la privatisation et la marchandisation de l’éducation en Mauritanie. Suite à la


Consulter les actualités