• 16 juin 2017
  • Cameroun
facebook

Les réseaux sociaux : Peut-être une solution au problème de chômage des Camerounais

Il devient de plus en plus fréquent d’apercevoir sur le fil d’actualité du réseau social le plus utilisé en Afrique, Facebook, des pages ou des groupes commerciaux faisant des publicités sur des produits, ou une entreprise faisant la promotion d’un de ses produits.

Facebook permet de créer une page, des groupes, de faire des publicités, de toucher un large public bien défini (ouverture de compte), bref il s’agit quasiment de se créer un monde Online. Or là où l’intelligence artificielle vient apporter des possibilités, l’intelligence humaine apporte la créativité et de l’imagination. Il est donc possible de voir une jeune fille férue de mode avec plus de 1000 amis devenir la cible d’une société qui veut faire la promotion d’un de ses articles. Là où Facebook se fait de l’argent (publicité) ses abonnés s’en font aussi. Il ne s’agit pas de monter son entreprise avec ses amis, mais de commercialiser ses acquisitions ou produits à travers sa page ou de créer un groupe pouvant rassembler des personnes partageant les même centres d’intérêts et être surs de faire une bonne affaire.

Ceci dit, dans un pays largement constitué d’une population jeune et qui n’offre que la fonction publique comme voie de sortie à ses jeunes diplômés, cet essor du numérique a bien fait d’ouvrir des possibilités à des jeunes talentueux.

 

 


Dossiers

  • 17 novembre 2017
  • Burkina Faso

La gestion des déchets plastiques : la bonne pratique de l’école Nonghin-Pilote

P1140735

L’une des particularités de l’école publique bilingue Nonghin-Pilote, située à Ouagadougou au Burkina Faso, est qu’elle s’investit dans l’éducation au développement durable à travers la collecte des déchets plastiques. A-t-on besoin de le préciser, les déchets plastiques détériorent les sols et polluent l’atmosphère. La méthode utilisée par cette école consiste à établir un programme de


Consulter les dossiers

Actualités

  • 16 novembre 2017
  • Dakar, Sénégal

Contre la marchandisation de l’éducation

Csfef-Dakar

Allocution du secrétaire général du CSFEF, Luc Allaire, à l’ouverture de la Rencontre de la société civile francophone sur la privatisation et la marchandisation de l’éducation Dakar – 23 octobre 2017 Bonjour, Nous sommes réunis ici à Dakar pour discuter ensemble d’un enjeu majeur, celui de la privatisation et de la marchandisation de l’éducation qui


Consulter les actualités