• 28 avril 2016
  • Québec
jpg_DSC03659

Le CSFEF au Forum mondial de la langue française

Une table ronde sur l’enseignement du français en milieu plurilingue

Dans le cadre du Forum mondial de la langue française tenu à Québec du 2 au 6 juillet 2012, le CSFEF a tenu table ronde réunissant des représentantes et représentants d’organisations syndicales de l’enseignement (Québec, Ontario, Maroc, République démocratique du Congo, Niger, Haïti, Suisse et France) qui ont témoigné des défis auxquels ils sont confrontés pour l’enseignement du français (langue nationale ou langue officielle) dans leur pays. Tantôt confrontés à un environnement sous l’influence d’une culture autre, à un environnement bilingue, à un environnement où la langue française est minoritaire, à un environnement où la langue française résiste dans un continent anglophone ou encore dans un environnement où elle côtoie diverses langues maternelles, les enseignantes et enseignants doivent déployer divers moyens pour relever les défis d’un enseignement de qualité.

D’ailleurs dans ses conclusions, Le Forum a retenu le thème de l’enseignement du français à l’école comme une des 15 priorités se dégageant de l’ensemble des échanges.

Vous trouverez ci-après les communications présentées par :
Roger Ferrari, président du CSFEF, France,
Lourdes Édith Delouis, CNEH, Haìti,
Georges Pasquier, SER, Suisse,
Anne Vinet-Roy, en remplacement de Benoît Mercier, AEFO, Ontario,
Driss Salek, SNE-FDT, Maroc,
Louise Chabot, CSQ, Québec,
Jean Pierre Kimbuya, SYECO, RDC,
Mariama Chipkaou, SNEN, Niger.

Nos collègues de RDC et du Niger n’ont pu être sur place mais le texte de leur communication a été livré aux personnes présentes lors de la table ronde.

Roger Ferrari

Lourdes_Edith_Delouis

Georges Pasquier

Anne Vinet Roy

Driss Salek

Louise_Chabot

Jean Pierre Kimbuya

Mariama Chipkaou


Dossiers

Consulter les dossiers

Actualités

  • 17 octobre 2018
  • Paris, France

Sommet de la Francophonie : 57 chefs d’État renouvellent leur attachement à l’éducation publique

Alors que le XVIIème sommet de la Francophonie de 2018 se clôture en Arménie (11 et 12 octobre 2018), 57 Etats membres de la Francophonie répondent favorablement à l’appel du Réseau francophone contre la marchandisation de l’éducation en faveur de l’éducation publique. Le paragraphe 45 de la Déclaration d’Erevan affirme : « Réaffirmant notre attachement à une


Consulter les actualités