• 17 novembre 2017
  • Burkina Faso
P1140735

La gestion des déchets plastiques : la bonne pratique de l’école Nonghin-Pilote

L’une des particularités de l’école publique bilingue Nonghin-Pilote, située à Ouagadougou au Burkina Faso, est qu’elle s’investit dans l’éducation au développement durable à travers la collecte des déchets plastiques.

A-t-on besoin de le préciser, les déchets plastiques détériorent les sols et polluent l’atmosphère. La méthode utilisée par cette école consiste à établir un programme de ramassage par classe avec les élèves, de les stocker ensuite dans un bac approprié pour les livrer à des particuliers qui en ont besoin afin qu’ils puissent les utiliser pour la pépinière de l’école et les recycler en fabricant notamment des objets d’art comme des poupées et des sacs d’école.

La directrice de cet établissement révèle que l’objectif de cet exercice est de rendre propre l’environnement immédiat de l’école, deuxièmement de préparer les élèves afin qu’ils deviennent les acteurs du développement durable de demain, troisièmement de protéger le sol de la destruction liée au caractère non biodégradable des déchets plastiques.

L’une des enseignantes pense qu’il serait nocif pour la santé des élèves et pour l’environnement de bruler ces déchets plastiques. C’est pour cela qu’il vaut mieux les stocker afin de permettre de les sortir de l’enceinte de l’établissement scolaire. D’ailleurs certains élèves fabriquent aussi, en privé, des objets qu’ils utilisent eux-mêmes, conclut-elle.

Le résultat de cette entreprise est une école propre, des apprenants qui comprennent dès leur bas âge les enjeux de la maîtrise des déchets non biodégradables. Vivement que cette belle expérience se poursuive en s’étendant à d’autres établissements scolaires et ailleurs dans la société.

 

*Zino Diasitua et Paul Ombiono sont deux rédacteurs du portail médiaterre Afrique francophone pour le compte du Comité syndical francophone de l’éducation et de la formation (CSFEF). Réunis dans le cadre d’un séminaire de formation sur la rédaction et l’illustration des dépêches, ils ont visité l’école publique bilingue Nonghin-Pilote. L’objectif était de palper du doigt les efforts fournis par les enseignants sur la formation des apprenants en matière de gestion des déchets plastiques.

 

Source: Médiaterre.org


Dossiers

  • Burkina Faso

Les élèves de l’école Nonghin-pilote font la différence

P1140723

Ce qui frappe à première vue quand on entre à l’école Nonghin-Pilote, c’est la propreté de l’environnement scolaire : il n’y a pas de déchets plastiques, mais une vaste pépinière dans son enceinte. Cette école située à Ouagadougou au Burkina Faso est dirigée par Noba Thérèse accompagnée d’une équipe exclusivement féminine de six enseignantes. Cet établissement


Consulter les dossiers

Actualités

  • 10 mai 2018
  • Côte d'Ivoire

Les syndicats de l’éducation d’Afrique de l’Ouest se mobilisent contre la commercialisation de l’éducation

P1150804

La prolifération des écoles privées dans les pays d’Afrique de l’Ouest a pris des proportions inquiétantes. A tel point que l’accès à une  éducation publique, gratuite et de qualité pour tous et toutes est aujourd’hui menacé. Tel était pourtant l’engagement pris par tous les État à l’ONU en 2015, lorsqu’ils ont adopté les objectifs du


Consulter les actualités