• 2 novembre 2017
  • République démocratique du Congo

Ituri vient d’abriter trois jours de travaux de présentation de filières agricole

L’ONG allemand KONRAD ADENAUER STIFTUNG vient d’organiser un atelier de trois jours à l’hôtel de la province de l’Ituri sur la présentation d’une étude sur les filières agricole, notamment maïs, riz, banane plantain et pêche en RDC.

Plusieurs experts du domaine venant de quelques universités du pays, notamment de Kinshasa, de Lubumbashi, de Kisangani ont pris part à ses assises pour réfléchir sur les problématiques  de perturbations climatiques et ses effets néfastes sur le calendrier agricole ; aussi le défi à relever par la République Démocratique du Congo par rapport à la modernisation de l’agriculture pour  booster la production agricole.

Le représentant de l’ONG Korand Adenauer Stiftung, le professeur Félicien KABAMBA a indiqué que toutes les provinces du pays sont riches potentiellement, soulignant toutefois la  particularité de la province de l’Ituri au niveau de sa pluviométrie, de son sol, sous sol et sa richesse aquatique. Pour lutter contre la faim, Félicien KABAMBA suggère la continuité de ces travaux aussi  bien au niveau politique, niveau du  décideur que sur le praticien ; pour lui, ces échanges au  cours de ces assises ont permis aux participants de compléter les réflexions contenues dans le document de l’étude de filières agricoles.

 

Source : Mediaterre.org


Dossiers

  • 8 janvier 2019
  • Paris

Table ronde 1 : vivre ensemble à l’école

DSC_0202a-1

Éducation à la citoyenneté dans les programmes scolaires : le cas du Rwanda Le Rwanda est situé au cœur de l’Afrique, il est connu comme pays des mille collines avec une superficie de 26,338 km2 et une population d’à peu près 12 millions d’habitants. Ancienne colonie belge comme le Burundi et la République Démocratique du Congo respectivement


Consulter les dossiers

Actualités

  • 19 décembre 2018
  • Mauritanie

NOUVEAU: Rapport sur la Privatisation et Marchandisation de l’Education en Mauritanie

L’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF), la Coalition des Organisations Mauritaniennes pour l’Education (COMEDUC) et l’Initiative mondiale pour les droits économiques, sociaux et culturels (GI-ESCR) ont publié hier leur rapport soumis au Comité des Droits de l’Enfant (CDE) en août 2018, concernant la croissance de la privatisation et la marchandisation de l’éducation en Mauritanie. Suite à la


Consulter les actualités